Depuis 25 ans, une revue littéraire sur l'art du roman.

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Dessin de Sempé

Couverture du n° 101 de L'Atelier du RomanL'Atelier du Roman n° 101

LE CORPS EST-IL LE NOYAU OU LA FRONTIÈRE
DE NOTRE LIBERTÉ?

 

Quoique la 6e Rencontre de Thélème a eu lieu en octobre 2019, on dirait que son sujet, «Le corps est-il le noyau ou la frontière de notre liberté?» a été inventé en résonance avec les récentes restrictions de nos libertés décidées pour faire face au danger du Covid-19. Placés devant le dilemme, la santé ou la liberté, le choix est évident. Or, tout le problème est de réfléchir sur la question de la liberté avant que ce soit trop tard, c’est-à-dire avant qu’on nous enferme dans de pareils dilemmes. D’où, à notre sens, l’importance de ce numéro, dont tous les articles convergent vers le même constat : quoi qu’on fasse, on n’apprivoisera jamais le corps humain.
Dans le reste de la matière – illustrée comme d’habitude par Sempé –, on trouvera des écrits déclinant le sujet principal sur d’autres registres, ainsi que des articles critiques et des réflexions qui prouvent que, pour L’Atelier du roman, liberté n’est pas un mot creux.

En librairie : 2 juillet 2020. 192 pages.

Voir le sommaire et l'ouverture