Pour une francophonie littéraire

Couverture du n°40 de la revue L'Atelier du romanLe texte qui suit, sous la forme de quatre thèmes, est destiné à susciter un dialogue dans les pages de la revue sur le rôle du français dans le monde d’aujourd’hui et, plus particulièrement, en Europe.
Cette initiative émane de quelques amis et collaborateurs.
Il s’agit dans un premier temps de faire participer à ce dialogue le plus grand nombre de personnes intéressées par la langue française et la physionomie culturelle de l’Europe. Le but de ce dialogue est d’aboutir, dans deux ans environ, à la création d’une Association. Cette Association, complètement indépendante de L’Atelier du roman, pourrait amplifier le dialogue et prendre d’autres initiatives concernant le français.

Lire la suite...

Signataires

Fernando Arrabal, Evgen Bavcar, Marek Bienczyk, Jacques Bouchard, René Bouchet, Stanko Cerovic, Frano Cetinic, Corrado Donati, Julian Evans, Francesco Forlani, Miguel Gallego Roca, Christine Goémé, Victor Ivanovici, Marina Karaïtidi, Yannis Kiourtsakis, Ilona Kovács, Petr Král, Wladimir Krysinski, Henri Lopes, André Major, Gilles Marcotte, Georges Miaoulis, Ion Mihaileanu, Éric Naulleau, Dominique Noguez, Vassilis Papadopoulos, Georges Petsotas, Lakis Proguidis, Fridrik Rafnsson, François Ricard, Massimo Rizzante, Steinunn Sigurdardóttir, François Taillandier, Takis Théodoropoulos, Angel Wagenstein, Denis Wetterwald.

Parlons du français

Couverture du n°63 de La revue L'Atelier du romanL'Atelier du roman n° 63

Intitulé «Parlons du français», conçu et réalisé par Benoît Duteurtre, Dominique Noguez, Lakis Proguidis et François Taillandier, ce numéro spécial rassemble les textes de trente-quatre écrivains. Leur dénominateur commun: le souci pour le sort du français dans le monde actuel.

 

Lire la suite...

Noms, titres des articles et numéros dans lesquels ils sont parus.

N° 41: Yannis Kiourtsakis, À la Une
N° 42: Anna Moï, La langue invisible
Takis Théodoropoulos, Une attitude intellectuelle
N° 43: Alain Mabanckou, Pour une francophonie plus conquérante
André Major, L’oreille sensible
N° 44: Louis Nefer, Le français n’est pas une langue française
Adrian Mihalache, Télescopages
N° 45: Jacques Godbout, Petite diatribe
N° 46: Jacques Ferron, À Monsieur de l’Herne, Français de France, sur l’écriture et ses implications, quand on est un Français neutre.
Anna Moï, Lettre d’une francophone aux indigènes de France
N° 47: Boniface Mongo-Mboussa, La francophonie heureuse: la leçon de Senghor
Philippe Dracodaïdis, Quelques précisions

L’appel de L'Atelier

 

Parlons du français!
Parlons de notre indignation devant la possibilité, si elle n’est déjà accomplie, de nous réveiller un beau matin emprisonnés dans une autre langue que la nôtre.
L’anglais progresse. L’anglais, ou ce qui en tient lieu, envahit la planète. Dans sa marche triomphale, il bouleverse les traditions et les coutumes ancestrales de tous les peuples. Il s’infiltre dans notre langage quotidien, il s’empare de l’espace sonore, il accompagne l’image omniprésente. Que faire? Ce sont les «réalités du marché» qui l’exigent, répètent inlassablement nos spécialistes «ès évolutions» du monde. Le marché? Vous dites: le marché? Au diable le marché quand il s’agit de notre liberté!

Lire la suite...

Informations supplémentaires